Tag Archives: Maurizio Quarello

Oeil-brusque vu par… De papier (de soie), d’encre (de Chine) et de couleurs (si nuancées)

Paradoxes del món editorial: l’edició catalana del meu conte no ha passat de la condició de projecte, però ja en tenim de castellana, gallega, portuguesa, francesa, anglesa i italiana. A sota us copio una ressenya de l’edició francesa, que bé puc reconèixer que em va fer molta il·lusió. (Em va fer sentir “cofoi”, como diu el DIEC: “satisfet i envanit alhora”. Potser una mica de fatxenda, molt de tant en quant,…)

darabuc-ojobrusco-olhobrusco-olharapo-quickeye-oeil-brusque-c

ŒIL-BRUSQUE, Darabuc & Maurizio Quarello, traduit par Marion Duc, OQO Éditions, 2009. Critique dans De papier (de soie) :

« Une souris, portée par la curiosité et le désir de mettre de la couleur dans sa vie, part avec deux compagnons d’aventure, un chien et un éléphant qui eux aussi souhaitent découvrir le monde et sortir du quotidien…

Petit Rat en a assez de sa vie monotone et il décide de partir voir le monde. En chemin, il croise Chien, puis Eléphant, avec lesquels il continue sa route.

Puis ils rencontrent Oeil-brusque, qui les embobine pour… mieux les manger ! Mais c’est sans compter sur l’esprit vif de Petit Rat.

Sur un texte enlevé et inventif, Darabuc nous emmène illico dans un monde futuriste avec les personnages. L’histoire est tout d’abord rythmée par les rencontres puis par…

J’ai aimé que l’auteur s’adresse directement à ses petits lecteurs pour quelques recommandations à la fin de l’album, notamment avoir sur soi quelques accessoires qui ressemblent fort à des jouets que chaque enfant posséde !

Les illustrations de Maurizio A.C. Quarello sont superbes ! Elles ont une vraie touche rétro, dans le style et dans les couleurs, qui n’est pas sans rappeler les années 60 ; et pourtant le trait est résolument contemporain.

Le mélange des élèments futuristes et actuels sont subtilement mélangés, un univers qui plaira aux enfants.

Oeil-brusque avec son oeil unique rappelle le Cyclope, déguisé en robot avec ses vis qui lui sortent du crâne, et Petit Rat, un aventurier qui n’a pas froid aux yeux.

Finalement, c’est avec perspicacité que le thème de la découverte du monde extérieur est abordé, en soulignant qu’il faut être prudent et ne pas sous-estimer ceux qui nous entourent.

Un trés bel album, original et bien élaboré ! »

Oeil-brusque

ŒIL-BRUSQUE, Darabuc & Maurizio A. C. Quarello, traduction : Marion Duc, OQO Éditions, 2009.

(Pour Cécilia, qui partage avec moi la grande aventure de la vie.)

darabuc-oeil-brusque-maurizio-quarello-oqo-978-84-9871-085-4

Petit Rat voulait courir le monde.

Jour après jour caché dans son trou,
jour après jour fuyand les chats de la maison,
jour après jour cours et cours por une miette de pain sec…

C’est pas une vie ça !

Et sitôt dit, sitôt fait :
un bisou por tous,
un fromage dans le sac à dos
et il partit.

Chemin faisant,
il croisa une boutonnière,
il sauta un boton
et se lança dans la navigation
de la Mer des Nappes.

Arrivé de l’autre côté,
il rencontra Chien :

—Petit Rat, où vas-tu
si loin de ton trou ?

—Je vais chercher l’aventure
et, si tu viens, nous serons deux.

Et sitôt dit, sitôt fait …

Així comença Ull-esquerp

darabuc-ojobrusco-oqo-maurizio-quarello-15-16.jpg

.

En Ratolí volia veure món. Perquè dia rere dia amagat al catau, dia rere dia fugint dels gats de la casa, dia rere dia corre que correràs per un pessic de pa… Allò no era vida!

I dit i fet, un petonàs a tothom, un formatge a la motxilleta i cap allà que se n’hi anà.

Camina que caminaràs, creuà un trau, saltà un botó i es va fer a la mar per l’Oceà de les Tovalles. En arribar a l’altra riba, va trobar-se amb en Gos.

—Ep, Ratolí, ¿cap a on vas,
tan lluny de la ratera?
—Vull viure aventures,
i si véns, ja en serem dos.

I dit i fet, un petonàs a tothom i un os a la motxilla, cap allà que se n’hi anaren, en Gos amb en Ratolí.

Camina que caminaràs, creuaren un camp, saltaren una tanca i es van fer a la mar per l’Oceà dels Morescars. A l’altra riba es van trobar amb l’Elefant…

.

Ojobrusco, per llibreries i biblioteques

darabuc-ojobrusco-oqo-maurizio-quarello-01-02.jpg
.
darabuc-ojobrusco-oqo-maurizio-quarello-03-04.jpg
.
darabuc-ojobrusco-oqo-maurizio-quarello-05-06.jpg

.
Una bona notícia personal: Ojobrusco (OQO editora10px-external-2.png) ja està disponible per als lectors, les llibreries i les biblioteques que així ho vulguin. És un àlbum il·lustrat per en Maurizio Quarello10px-external-2.png, que parteix de dues tradicions de la narrativa popular del Mediterrrani: el viatge aventurer que per poc no acaba en desastre i l’encontre amb el cíclop. És una aventura nua i breu, per a pre-lectors i primers lectors, però amb un mínim de joc literari (en mots i en imatges). No duu missatge ni crec que li calgui, però sí voldria ser ocasió de diàleg: per exemple, entorn de la prudència, la violència o l’astúcia. La feina d’en Quarello m’ha semblat excel·lent: crea un cíclop digne de veure i juga amb diverses obres clàssiques de l’art, de Warhol a Hokusai.

darabuc-ojobrusco-oqo-maurizio-quarello-07-08.jpg

.
Hi ha edició en castellà (Ojobrusco) i en gallec (Ollobrusco, trad. Sara Monda). No hi ha per ara edició en català, per molt que, de fet, n’era la versió original: Ull-esquerp, en vaig dir. Aquí podeu llegir-ne el començament.

darabuc-ojobrusco-oqo-maurizio-quarello-09-10.jpg
.
darabuc-ojobrusco-oqo-maurizio-quarello-11-12.jpg
.

Tenint present l’anterior, els detalls els he desat al web en castellà:

Enllaços externos: